L’équipe du festival

Derrière les rideaux, d’autres acteurs s’activent pour vous préparer un événement des plus délicieux!

 
Screen Shot 2018-09-25 at 9.58.08 PM.png

LUCIE TREMBLAY

DIRECTRICE ET ORGANISATRICE DU FESTIVAL

Lucie Tremblay débute sa carrière dans l’industrie du divertissement (Cirque du Soleil/Grand Orchestre du Splendid) comme productrice pour les arts de la scène. Son travail assouvit sa passion des voyages, cumulant tournée après tournée au Canada, aux États-Unis, en Europe, au Mexique et en Afrique du Nord. C’est à la fin des années 1990 qu’elle découvre le documentaire. Elle fonde Lowik Média en 2008 et s’investit corps et âme dans la vulgarisation des sciences et des problématiques sociales et environnementales. La collaboration étroite et respectueuse qu’elle établit avec les auteurs, réalisateurs, membres de l’équipe de production et partenaires financiers transcende grand et petit écran (France 2, Arte, Explora, Blue Ant, CTC, Canal D et Canal Vie). Passionnée, Lucie Tremblay a « ce petit je ne sais quoi » qui donne une valeur ajoutée à tout ce qu’elle touche. Sa feuille de route est longue : « Le Voyage d’une vie »/Maryse Chartrand, « Pax America »/Denis Delestrac, « Nou les écrivins »/Abraham Lifshtiz et Simon Trépanier, « Le Nez »/Kim Nguyen et bientôt, « Les dépossédés »/Mathieu Roy et Richard Brouillette. Si un peu de Charlevoix coule dans ses veines, ça lui vient de son père. Depuis 2017, c’est ici qu’elle poursuit sa carrière de productrice documentaire et réfléchit aux projets à naitre tout en contribuant à la vitalité culturelle de son lieu d’adoption. Combinant ses passions pour le cinéma et la bouffe, le festival Cuisine, Cinéma & Confidences est né de son imaginaire débridé.

Screen Shot 2018-09-25 at 10.02.27 PM.png

JEAN SOULARD

Après ses études à l’école communale, il entre en 1996 à l’École hôtelière de Saumur où, durant trois ans, il apprend les bases de la cuisine. Il en sort finaliste avec le titre du « Meilleur apprenti-cuisinier de France. Sa carrière professionnelle l’emmène autour du monde. D’abord en France, dans des maisons étoilées telles que l’Auberge du Père Bise, à Talloires, ou le restaurant Maison Prunier, à Londres. Ensuite, en Suisse et en Angleterre dans des palaces, puis chez Hilton International pour une longue période. En 1975, il travaille pour le Reine Elizabeth à Montréal, puis pour l’Éperlan à Québec. En 1976, il quitte le Canada pour l’Asie, où il devient directeur au Guam Hilton. Quelques années plus tard, il part pour Tokyo, Hong Kong et Manille, où il se familiarise avec les différentes cuisines et cultures. En 1979, il revient à Québec et s’y installe pour de bon. D’abord avec le Québec Hilton et le Centre des Congrès jusqu’en 1993. Par la suite il a exercé sa profession pendant plus de 20 ans au prestigieux Château Frontenac. Parmi ses titres de gloire figure la grande distinction de « Maître cuisinier de France ».

 

PORTE PAROLE

 
Screen Shot 2018-09-25 at 10.03.36 PM.png

CHRISTIAN BÉGIN

Artiste aux multiples facettes, Christian Bégin pratique son métier depuis 1986, tant sur la scène qu’à la télé et au cinéma, comme comédien, auteur et animateur.  À la télévision en tant que comédien, il a été, entre autres, de la distribution des séries Trauma, où il incarnait le docteur David Roche, Rumeurs, dans le rôle de Pierre-Paul – qui lui a valu trois prix Gémeaux dans la catégorie «Meilleure interprétation dans un rôle de soutien dans une comédie» –, Vice caché et plusieurs autres. 

Au cinéma, il a joué dans La loi du cochon, Nez rouge et Cadavres, du réalisateur Érik Canuel, Le collectionneur, de Jean Beaudin, Ma Fille, mon ange, d’Alexis Durand-Brault, Surviving My Mother d’Émile Gaudreault et L’âge des ténèbres de Denys Arcand. 2016 et 2017 sont pour lui des années fastes puisqu’il a été de la distribution des films: 9, le film de Stéphane E Roy, Le problème d’infiltration de Robert Morin et de La chasse au collet de Steve Kerr.


LE COMITÉ AVISEUR

Screen Shot 2018-09-25 at 10.07.19 PM.png

STÉPHANE CARDIN

Stéphane Cardin possède plus de 20 années d’expérience dans le secteur du cinéma et de la télévision. Pendant plus d’une dizaine d’années il fut vice-président au FMC, l’un des plus importants fonds pour la production cinéma, télévision et nouveau média du Canada.

Récemment il est devenu le premier canadien à rejoindre l’équipe de Netflix international en tant que directeur des politiques publiques avec le Canada. Auparavant, M. Cardin a occupé le poste de directeur général de l’aide fiscale à la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC), l’agence québécoise de financement en culture, où il a également été membre du comité de direction. Il avait œuvré au sein du Bureau de certification des produits audiovisuels canadiens et de l’Australian Broadcasting Corporation. M. Cardin est titulaire d’un diplôme en communication de l’Université Concordia et d’un baccalauréat en commerce de l’Université McGill.


Michelle Van

MICHELLE VAN BEUSEKOM

À titre de directrice exécutive de la programmation et de la production au Programme anglais de l’Office national du film, Michelle van Beusekom encadre la direction du contenu et de la création, l’exploitation et les finances de six studios de production d’un océan à l’autre. Le Programme anglais de l’ONF a toujours une centaine de projets en production et lance chaque année environ 35 oeuvres : documentaires, animations et productions interactives destinées aux nouvelles plateformes. Michelle est entrée à l’ONF en 2006 comme directrice générale adjointe du Programme anglais. Elle a été directrice générale intérimaire du Programme à deux reprises, soit de septembre 2012 à février 2013, puis de février 2014 à mars 2015. Elle a participé à la mise sur pied du premier studio de production interactive de l’ONF en 2008. L’année précédente, elle avait produit L’art du réel : le cinéma documentaire, un long métrage sélectionné aux prix Gemini. Elle a de plus participé à la conception du projet Ici, Chez soi (2012) et assuré la programmation de son contenu. Enfin, elle a produit l’œuvre interactive Une histoire du cinéma – 61 portraits vivants (2014). Avant d’entrer à l’ONF, Michelle a été directrice du Développement des émissions à la CBC, à Montréal, où elle a élaboré, commandé et acquis un vaste éventail de contenus (documentaires, courts métrages de fiction, comédies, arts du spectacle, jeunesse) pour le réseau, ce qui l’a amenée à travailler avec des producteurs indépendants du Québec et de l’Ontario. Durant cette période, elle a collaboré étroitement avec l’Independent Documentary Unit de CBC en supervisant le développement et la production de projets documentaires sélectionnés. Elle a aussi été chef de la production pour le Women’s Television Network. De 2000 à 2002, elle a coprogrammé Planet in Focus, le festival international de film et de vidéo sur l’environnement de Toronto. Michelle croit fermement au rôle et aux possibilités des médias publics. Elle est titulaire d’une maîtrise en pensée sociale et politique et parle l’anglais, l’espagnol, le français et le portugais.

Joe
Screen Shot 2018-09-25 at 10.07.25 PM.png

VINCENT GRÉGOIRE

Vincent réalise sa vie tel un récit de voyage et parcours les expériences influencé par les plus beaux films de son répertoire cinématographique.

Grâce à son implication dans la communauté, ses projets vidéos en tant que réalisateur, son engagement pour le tourisme de la région, par son poste de concierge au Germain Charlevoix, et par la centaine de projections de films extérieures dans les magnifiques décors charlevoisiens présentées en tant que président des Filmanthropes, il est un de nos fiers ambassadeurs.


sylvie.jpg

SYLVIE DE BELLEFEUILLE

Depuis près de 40 ans, Sylvie de Bellefeuille œuvre dans le secteur des médias. Que ce soit dans le domaine de la radio en tant que rédactrice publicitaire (CJMS, CKMF, CHIK, CFGL) ou depuis trente ans dans celui de la télévision, sa passion et son énergie ont tout d’abord été mises au service des diffuseurs. 

Elle était des tout débuts de la création de la chaine MétéoMédia en 1988, avant même sa mise en ondes. Tour à tour adjointe, puis réalisatrice, puis chef de service programmation et production, elle a géré des équipes en ondes et hors d’ondes. Pour cette chaine, Sylvie a été la chef d’équipe-terrain lors des JO d’Atlanta en 1996, dirigeant 8 personnes pendant cet événement international. C’est ensuite vers les documentaires que sa carrière l’a menée en devenant Directrice des productions originales pour Canal D en 2004. Elle a ainsi piloté des milliers d’heures de contenu sur une période de près de 12 ans et permis à leurs créateurs de récolter nombre de prix Gémeaux et autres distinctions un peu partout dans le monde. 

Depuis 2016, Sylvie a décidé d’offrir ses services en tant que consultante, tant auprès des diffuseurs que des producteurs indépendants. 


Cathy

MADELEIN DUFOUR

D’origine alsacienne, a parcouru le monde durant une dizaine d’années pour finalement trouver sa terre d’inspiration à Baie Saint-Paul. Installée depuis 23 ans, elle savoure les beautés et plaisirs que la vie charlevoisienne offre avec générosité. Directrice du festival de peinture « Rêves d’automne », depuis 14 ans, elle baigne dans le monde des Arts avec aisance et créativité. Dominée par une joie de vivre contagieuse, elle s’implique avec enthousiasme et énergie dans le développement culturel de la région.


 

JAN ROFEKAMP

Président-fondateur de Films Transit est un chef de file mondial dans la distribution et mise en marché de documentaires internationaux que ce soit dans le secteur des Arts et Culture et Société et Politique.  Plusieurs des films représentés par Jan ont trouvé leur place parmi les festivals les plus prestigieux tel que Sundance, Berlin, TIFF, IDFA et a récolté de nombreux prix.  Jan Rofekamp agit également à titre de producteur exécutif de documentaires.  Ses dernières productions « Something better to come » et « Sugar Coated », récipiendaires du prix spécial du Jury à IDFA. Jan siège sur le conseil d’administration de l’EDN, fait partie du comité aviseur international de IDFA et il est à la tête du Documentary Campus Masterschool basé à Berlin.

Lou_arteau.png

LOU ARTEAU

Assistance à la mise en scène et régie
Depuis plus de 30 ans, Lou Arteau s’impose dans le paysage culturel québécois à la fois comme metteur en scène, directrice artistique, productrice déléguée, directrice de production et de tournée, ainsi qu’à la coordination artistique d’événements majeurs. Au TNM, elle assure l’assistance à la mise en scène et la régie pour, Élizabeth, roi d’Angleterre, Le Malentendu, Le barbier de Séville. Le chant de St-Carmen de la Main (m.e.s. René Richard Cyr), Les oranges sont vertes (m.e.s. de Lorraine Pintal) et Antoine et Cléopâtre (m.e.s. de Lewis Furey). Depuis quelques années, elle travaille principalement pour des spectacles musicaux, Les Parapluies de Cherbourg, L’Homme de la Mancha, Frères de sang et Luis Mariano.  Elle contribue grandement au succès Belles-Sœurs qui la mène jusqu’au Théâtre du Rond-Point à Paris. Le spectacle sera de retour à l’été 2018. En décembre dernier elle met en scène Les mages. Un spectacle symphonique porté par Guy Nadon et Bruno Pelletier, entourées de 65 musiciens et 120 choristes présenté à la Basilique Notre-Dame de Montréal. Après avoir été, pendant cinq ans, directrice de production de tous les événements du Festival International de la Littérature (FIL), elle se voit ensuite confier la direction artistique et la mise en lecture de plusieurs spectacles présentés dans le cadre de ce festival. On lui doit notamment, une inoubliable lecture de La Soupe de Kafka de Mark Crick. Également productrice déléguée, sa présence est essentielle à toutes les éditions du happening Poésie, sandwichs et autres soirs qui penchent à la Cinquième Salle de la PDA pendant10 ans.

Maintenant coordonnatrice du département Théâtre-Production à l’École de Théâtre du Cegep de St-Hyacinthe, elle enseigne l’assistance à la mise en scène, la régie et la direction de production. Elle collabore également au développement de la société qu’elle a co-fondé et qui édite le logiciel de billetterie Boxxo. Lou Arteau est également la présidente de la Fondation Joseph-François-Perrault.


thierry.jpg

THIERRY FERRÉ

Originaire de Nantes, en France, Thierry Ferré s’est toujours intéressé à la cuisine.  Son grand-père était un célèbre charcutier dans sa communauté et avec sa mère, dès l’enfance, il en apprend les premiers rudiments.  Dès l’âge de 16 ans il commence son apprentissage en cuisine et c’est ainsi qu’au fil du temps il aura appris auprès de grand chefs tel que Patrik Marchand sur les bords de la Loire, de Shigeo Torigaï avant de prendre en charge les cuisines de  Chez Régine.  Son insatiable curiosité et désire de découvrir de nouvelles saveurs l’amènent de voyager de pays en pays.  C’est en 1999 qu’il s’installe définitivement au Québec où il travaille chez Claude Postel à Montréal avant d’y devenir chef-proprio.  En 2007 il devient propriétaire du Mouton Noir, un incontournable dans la région de Charlevoix où on y retrouve sa fameuse Cocotte en croûte, d’épaule de porc bio, érable et coriandre grand gagnant du concours s’adressant aux Créatifs de l’érable, Fédération des producteurs acéricoles du Québec.


 

PROGRAMMATION 2018

 
 

Vendredi 2 novembre

SOIRÉE D’OUVERTURE 

Hôtel&Spa Le Germain - salle multi   18h00 : cocktail d’ouverture 
19h00 : Souper d’ouverture et projection du filmComo Agua Para Chocolate (Les épices de la passion) de Alfonso Arau
FIC – Mexique – 1992 – 1h 45
Lorsque l'homme qu'elle aime passionnément épouse sa sœur, Tita se réfugie dans la cuisine pour exprimer toute la force de ses sentiments et de sa passion. Souper inventé par Alexis Jegou, chef exécutif à l’hôtel Le Germain avec
la collaboration de Thierry Ferré (Le Monton Noir) aux saveurs mexicaines

Samedi 3 novembre

SOUPER GALA DES CHEFS

Sous la présidence d’honneur d’Olivier Roellinger
Hôtel&Spa Le Germain - salle multi   14h : Projection du film
Chocolat, de Lasse Hallström   18h : souper gala
Chefs invités: David Forbes, Marie-Chantale Lepage, Arnaud Marchand, Nancy Samson
Sous la direction de Jean Soulard

Dimanche 4 novembre

BRUNCH & FESTIN LITTÉRAIRE

Maison mère – chapelle  9h La soupe de Kafka de Mark Crick
Mise en scène de Lou Arteau
Avec :  Christian Bégin, Patrice Coquereau, Denis Harvey et Fannie Dubeau
Chefs invités :  Thierry Ferré (Mouton Noir), Sylvain Dervieux et
Émile Tremblay (Les Faux Bergers)

Des ateliers culinaires seront offerts par nos chefs:

Le samedi  3 novembre à 9h00 – 10h 30 – 13h 30 et 15h00 à la Maison Mère. Sur place nous retrouverons le Food Truck de Charlevoix ainsi que de nombreux producteurs de la Route des Saveurs.


Films à l’affiche

TERRE DE NOS AÏEUX

Dimanche 4 novembre 2018: 15 h 00-16 h 00
Maison Mère: 63 rue Ambroise-Fafard (carte)

Film de Jane Marsh
DOC - Canada - 1943 - 36 min

Ce court métrage documentaire est un document ethnographique d'importance sur la culture canadienne-française en milieu rural pendant les années 1940. On y montre les pratiques religieuses, la fabrication du savon, l'utilisation des outils de la ferme, du four à pain, des voitures à chevaux, des métiers à tisser, etc. Bref, il nous rappelle un temps aujourd'hui révolu où le dur labeur de la terre n'altérait pas pour autant la joie de la vie à la campagne. Ce film d'archives a été tourné en 1943 aux Éboulements, dans le comté de Charlevoix, sur la ferme d'une famille Bouchard.

 

 

LE PLANCHER DES VACHES

Dimanche 4 novembre 2018: 13 h 00-14 h 00
Maison Mère: 63 rue Ambroise-Fafard (carte)

Film de Anaïs Barbeau-Lavalette et Émile Proulx-Cloutier
DOC - Québec/Canada - 2017 - 1h 15

Pascale, Raphaël et Céleste ont 15 et 16 ans. Une adolescence comme les autres : les premiers flirts, les premiers deuils, les liens parentaux fragilisés. Mais ils sont littéralement… dans le champ! Ils font leur secondaire dans une petite école bien spéciale en Estrie, où l’on apprend les métiers de la terre : La Maison Familiale Rurale.

Plusieurs fois au cours de l’année, ils doivent partir chacun de leur côté passer de longs séjours chez un agriculteur de la région. Ils apprennent à travailler à ses côtés et doivent s’intégrer à sa famille : une multi-championne de concours de beauté de vaches, un bûcheron refusant les grosses machines et ne jurant que par ses chevaux… Entre ces travailleurs de la terre et nos jeunes personnages se développe alors une véritable
relation maître-apprenti, les deux pieds dans le vivant.

Au cœur des splendeurs de la nature, avec une caméra attentive qui sait se faire oublier, Le plancher des vaches suit le parcours unique de trois ados secrets et attachants qui confronteront leurs limites, découvriront le sens du lien et apprendront à vivre au rythme de la terre et des bêtes.

 

L'AILE OU LA CUISSE

Samedi 3 novembre 2018: 19 h 00-21 h 00
Maison Mère: 63 Rue Ambroise-Fafard (carte)

Film de Claude Zidi
FIC-France - 1976 - 1h 44

Charles Duchemin, le terrible éditeur d'une revue gastronomique, voudrait que son fils, Gérard, lui succède, mais celui-ci préfère faire le clown dans un cirque. Charles lance un défi à Tricatel, le roi de la cuisine sous vide, en le conviant à une émission de télévision. Toutefois, Charles perd le goût et l'odorat. Aussi Gérard accepte-t-il de le remplacer.


LE CHEF THÉMIS

Samedi 3 novembre 2018: 17 h 00-19 h 00
Carrefour culturel Paul-Médéric: 4, Rue Ambroise-Fafard (carte)

Film de Philippe Lavalette
DOC - Canada - 2010 - 52 min

Chef Thémis, fondateur de l’organisme Cuisiniers sans frontières, part sur les traces de ses origines à Madagascar afin d’aider les plus démunis en leur offrant un métier, celui de cuisinier.  De l’enthousiasme du début au doute face à l’immensité de la tâche, le film l’accompagne sur trois ans dans la mise en œuvre de ce projet dont il n’avait pas soupçonné les difficultés.


DÉPOSSESSION

Samedi 3 novembre 2018: 16 h 00 -18 h 00
Musée d'art Contemporain de Baie-St-Paul: 23, Rue Ambroise Fafard (carte)

Film de Mathieu Roy
DOC - Canada/Suisse - 2017 - 1h 25

Dans le monde entier, de petits paysans sont dépossédés de leurs terres et voués à une quasi-mort sociale, économique et culturelle. L'industrie agroalimentaire, soutenue par les politiques néolibérales et le soi-disant libre échange, s'empare des terres partout où elle le peut. Les lois protégeant auparavant les petits exploitants ne peuvent plus rien face aux nouvelles stratégies économiques. Dépossession analyse l'impact des différentes politiques économiques qui ont bouleversé des conditions de vies déjà extrêmement difficiles. Le cercle vicieux de la pauvreté s'est encore accentué dans un système où l'endettement et la violation des droits de l'homme ont créé une nouvelle forme d'esclavage. Ceux qui sont incapables de payer leurs dettes sont devenus les rouages d'une machine qui finira par les tuer. Les paysans qui profitaient autrefois de revenus décents ne sont plus que les pièces jetables de schémas financiers impitoyables. L'augmentation effarante des taux de suicide, des cancers et des migrations résulte de politiques et de stratégies qui doivent être dénoncées et freinées. Une sonnette d'alarme plus que nécessaire

 

LES SAVEURS DU PALAIS

Samedi 3 novembre 2018: 14 h 00-16 h 00
Carrefour culturel Paul-Médéric: 4 Rue Ambroise Fafard (carte)

Film de Christian Vincent
FIC - France - 2012 - 1h 35

Une cuisinière périgourdine hors pair, Hortense Laborie, est nommée responsable des repas personnels du président de la République au palais de l'Élysée. Son caractère intransigeant lui permet de s'imposer et surtout de faire face à la jalousie des chefs de cuisine déjà en place. Le président est rapidement conquis mais c'est dans la périphérie du pouvoir que les difficultés sont les plus nombreuses.


 

CHOCOLAT

Samedi 3 novembre 2018: 14 h 00-15 h 30
Salle Multi-Hotel le Germain: 50 rue de la Ferme (carte)

Film de Lasse Hallström
FIC - France - 2000 - 2h10

Lansquenet est un petit village tranquille, dirigé par le comte Reynaud, un maire rigoriste et austère. En ce début des années 60, Vianne Rocher et sa fille Anouk décident d'ouvrir une chocolaterie près de l'église. Les effluves cacaotées qui sortent de la boutique et envahissent les rues ont vite raison de la sobriété des villageois, de plus en plus nombreux à succomber aux friandises de Vianne.ostra, per inceptos himenaeos.

modifie-une-gourmande-au-pays-des-ogm-2017-affiche.jpg

MODIFIÉ

Samedi 3 novembre 2018: 13 h 00-14 h 30
Musée d'Art Contemporain de Baie-Saint-Paul: 4 Rue Ambroise Fafard (carte)

Film de Aube Giroux
DOC- Canada - 2017 - 1h 27

Soixante-quatre pays ont fait le choix de rendre obligatoire l’étiquetage des organismes génétiquement modifiés. Mais pas le Canada, ni les États-Unis. En compagnie de sa mère, une militante avec qui elle partage un amour profond de la nature et des plaisirs culinaires qu’elle peut offrir, la cinéaste Aube Giroux examine les enjeux éthiques et environnementaux des politiques agroalimentaires, ainsi que l’influence qu’exerce l’industrie sur ces politiques. Mêlant habilement enquête sociopolitique et chronique familiale intime, archives, animation et narration, Modifié, notamment récompensé en Acadie, informe autant qu’il émeut, tout en faisant le point sur cette question de santé publique.


LES FESTINS IMAGINAIRES

Samedi 3 novembre 2018: 11 h 00-12 h 30
Musée d'Art Contemporain de Baie-Saint-Paul: 23, Rue Ambroise Fafard (carte)

Film de Anne Georget
DOC - France - 2015 - 1h 10

Les Festins imaginaires part à la quête de documents inouïs, des carnets de recettes de cuisine rédigés au cœur du monde concentrationnaire. Du camp de Ravensbrück en Allemagne au Goulag de Potma en Russie en passant par le camp de Kawasaki au Japon, ces recettes ont été écrites par des déportés de toutes origines au péril de leurs vies. À travers l’écriture, ces prisonniers ont permis à leurs différentes cultures de dialoguer et de continuer d’exister.

 

ESPRIT DE CANTINE

Samedi 3 novembre 2018: 11 h 00-13 h 00
Centre culturel: 4 Rue Ambroise Fafard (carte)

Film de Nicolas Paquet
DOC - Canada - 2017 - 1h 17

Partout au Québec, pendant la saison estivale, ils sont le point de rendez-vous des habitués du coin et des touristes de passage. Dénommés cantine ou casse-croûte, ces petits commerces sont souvent gérés par des gens passionnés qui ont à cœur de perpétuer ce patrimoine unique au Québec. Nicolas Paquet part à la rencontre de deux d’entre eux : la cantine « Chez Mimi » de Saint-Alexandre-de-Kamouraska et le casse-croûte « Le Connaisseur » de Tadoussac. Porté par la musique de Fred Fortin, qui accompagne les témoignages de leurs propriétaires Micheline et Nathalie, Esprit de cantine capte l’ambiance unique de ces lieux de rencontre et questionne l’avenir de ces commerces à l’heure des grandes chaînes de restauration rapide. 


Babe.jpg

BABE

Samedi 3 novembre 2018: 9 h 30-11 h 00
Carrefour Culturel Paul Médérick: 4, rue Ambroise-Fafard, Baie-Saint-Paul, (carte)

Film de Chris Noonan
FIC- Australie / États-Unis - 1995 - 1h 32

Ce conte animalier raconte l'histoire d'un cochon nommé Babe. Destiné, comme tous les cochons, à finir en charcuterie, il échappe à ce sort cruel d'une manière miraculeuse. En effet, un fermier, nommé Hoggett, un peu naïf, le gagne lors d'un jeu de foire. Le porcelet découvre donc la vie à la ferme et ses habitants, animaux comme humains. Il peine à se faire une place dans ce monde inconnu et tente de se rendre indispensable afin de ne pas finir à la casserole. L'idée qui lui vient est tout à fait farfelue et a priori irréalisable... Il décide de devenir chien de berger. Ou plutôt « cochon de berger ».


LE MAGICIEN DES ÉPICES

Samedi 3 novembre 2018: 09 h 30-10 h 30
Musée d'Art Contemporain de Baie-Saint-Paul: 23, Rue Ambroise Fafard (carte)

Film de Jean-Pierre Petit
DOC - France - 2011 - 52 min

Olivier Roellinger, le chef des maisons de Bricourt à Cancale a décidé sortir du système des restaurants étoilés en 2008 pour vivre sa passion. Celle des épices. Il parcourt le monde à la recherche de nouvelles senteurs, d’épices cultivées dans la pure tradition pour composer des poudres d’épices.

 

Features Overview

 
 

Feature 1

Donec eget risus diam. Mauris id fermentum nulla.


Feature 2

Phasellus sodales massa malesuada tellus fringilla, nec bibendum tellus blandit. Donec eget risus diam.


Feature 3

Mauris id fermentum nulla. Donec eget risus diam.