Cuisine, Cinéma & Confidences est un festival de films qui se veut une ode à l’art culinaire et à ses artisans. Un évènement où le cinéma est un prétexte pour se régaler et réaliser l’importance de la nourriture dans notre quotidien. Un moment où on prend le temps de rencontrer, d’échanger, d’apprendre auprès de chefs, et de producteurs agricoles de la région de Charlevoix. Déguster les produits du terroir, réaliser tout le travail qu’il y a en arrière de la carotte dans notre assiette et surtout comprendre que la gastronomie est à la portée de tous.

 

Les chefs

ALEXIS JEGOU
Hôtel & Spa Le Germain Charlevoix

Alexis Jégou est un chef évolutif, passionné de voyages et s’imprégnant des saveurs du monde qu’il incorpore ensuite à ses plats.  Derrière les fourneaux depuis 20 ans, diplômé de l’école professionnelle CIAT à Québec, il a fait ses débuts auprès de Daniel Vézina, chef propriétaire du Laurie-Raphaël, qui fut son mentor.  Pavant le chemin à plusieurs belles années d’apprentissage et à un approfondissement de ses connaissances des produits du terroir québécois, il a ensuite œuvré au sein du Clocher Penché et Le Postino, toujours entouré d’équipes de solides cuisiniers. En tant que chef, il fait ses classes en gérant différents types d’établissements avant de joindre les rangs du prestigieux Château Frontenac sous les ordres du chef Baptiste Peupion et du créatif Stéphane Modat, à titre de sous-chef. Le voici maintenant chef exécutif de l’Hôtel & Spa Le Germain Charlevoix et membre de la Table agro-touristique de Charlevoix. C’est donc au cœur des deux restaurants de l’établissement Les Labours et Le Bercail qu’il continue à mettre en scène le terroir québécois, plus particulièrement les produits de Charlevoix, avec son équipe de cuisine et de services, tous des passionnés!
Vendredi 4 novembre | 18h Soirée d’ouverture :  Les épices de la passion


SYLVAIN DERVIEUX
Les Faux bergers

Originaire du sud-ouest de la France avec une cuisine de type méditerranéenne qui lui coule dans les veines, Sylvain fait ses classes dans des restaurants gastronomiques étoilés Michelin dans la région parisienne où il apprend les techniques et la rigueur des grandes cuisines. Quelques années plus tard, il décide de poursuivre sa carrière dans les grands hôtels montréalais avant de mettre sur pied à San Francisco une usine de pâtisserie bio où il est chef-pâtissier. De retour au Québec, il retourne en arrière des fourneaux du célèbre restaurant Le Cercle où il rencontre son futur partenaire des Faux Bergers.  En avril 2012, Sylvain rejoint l’équipe de David Forbes pour l’ouverture de l’hôtel La Ferme.  Après y avoir été chef exécutif, il quitte en 2017 pour ouvrir avec son partenaire Émile Tremblay le restaurant Les Faux Bergers, considéré désormais comme un incontournable de la gastronomie dans Charlevoix.
Dimanche 4 novembre | 09h Brunch & festin littéraire :  La Soupe de Kafka | Chapelle Maison Mère


EMILE TREMBLAY
Les Faux bergers

 Le parcours en restauration d’Émile Tremblay prend sa source en Basse-Ville de Québec, plus précisément Aux Salons d’Edgar. D’abord plongeur, puis cuisinier ce qui le poussa à suivre une formation en cuisine d’établissement à l’école hôtelière de la capitale. Diplômé en 2006 il se dirige vers Le Clocher Penché dans le quartier St-Roch de Québec pour initier son apprentissage en milieu de travail auprès du chef David Forbes. Un an plus tard, il veut toucher à la haute gastronomie comme tout bon jeune cuisinier en soif d’apprentissage. Ce qui le mène dans une des meilleures tables de la région à l’époque, le Saint-Amour de Jean-Luc Boulay. En quête d’aventure le jeune cuisinier décide d’aller travailler de façon saisonnière aux Iles-de-la-Madeleine, au Domaine du Vieux Couvent. Un peu surpris d’apprendre une fois sur les lieux qu’il est pressenti pour être le chef de cuisine pour la saison 2007 (il croyait être engagé comme simple cuisinier), il prend le taureau par les cornes et relève le défi avec brio....à 22 ans ! Il y passera deux saisons estivales.  Par la suite, Emile s’envole vers l’Australie où il travaillera dans un pur restaurant napolitain, il y apprendra l’importance de la fraîcheur et de la qualité des ingrédients ainsi qu’une saine simplicité en cuisine grâce à la bonhommie à l’italienne.  De retour au pays Émile retrouve son vieux mentor David Forbes qui a besoin de guerrier pour participer à l’élaboration du projet de bar à vin « Le Cercle ».

Après 5 années à occuper les postes de : cuisinier, sous-chef, chef et même responsable de la restauration au Cercle, Émile se cherche de nouveaux défis. Il est appelé à participer, en tant que Chef, à l’élaboration d’un autre projet en démarrage : Légende, le ‘’bistro’’ de la Tanière. Malgré l’appellation ’’bistro’’ il n’en est pas moins que ce projet fût fort d’une cote 4 diamants CAA dès sa première année ainsi qu’unenomination au palmarès des dix meilleurs nouveaux restaurants canadiens du guide En Route, d’Air Canada en 2014.  Ayant fait le tour dujardin, après deux ans à la barre de Légende, Émile décide d’aller prendre le contrôle du Renard et la Chouette, un établissement à l’antipode de ce que pouvait être son projet précédent. Cela lui a permis d’offrir une cuisine juste et astucieuse dans un contexte bon-enfant, comme à la maison. Il prit gout à ce genre de service sans prétention et s’en inspira lors du lancement de son projet avec ses acolytes Sylvain Dervieux et Andréanne Guay : Faux Berger cuisine instinctive.
Dimanche 4 novembre | 09h Brunch & festin littéraire :  La Soupe de Kafka | Chapelle Maison Mère


THIERRY FERRÉ
Le Mouton Noir

Originaire de Nantes en France, Thierry Ferré s’est toujours intéressé à la cuisine.  Son grand-père était un célèbre charcutier dans sa communauté et avec sa mère, dès l’enfance, il en apprend les premiers rudiments.  Dès l’âge de 16 ans, il commence son apprentissage en cuisine et c’est ainsi qu’au fil du temps il aura appris auprès de grands chefs tels Patrick Marchand sur les bords de la Loire, ou Shigeo Torigaï avant de prendre en charge les cuisines de Chez Régine.  Son insatiable curiosité et désir de découvrir de nouvelles saveurs l’amènent à voyager de pays en pays.  C’est en 1999 qu’il s’installe définitivement au Québec où il travaille chez Claude Postel à Montréal avant d’y devenir chef-proprio.  En 2007 il devient propriétaire du Mouton Noir, un incontournable dans la région de Charlevoix où on y retrouve sa fameuse Cocotte en croûte, une épaule de porc bio, érable et coriandre, grand gagnant du concours s’adressant aux Créatifs de l’érable, Fédération des producteurs acéricoles du Québec.
Dimanche 4 novembre | 09h Brunch & festin littéraire :  La Soupe de Kafka | Chapelle Maison Mère


DAVID FORBES
Ciel !

Œuvrant depuis plus de 28 ans en restauration, David Forbes débute tout d’abord sa carrière au restaurant Aux Anciens Canadiens où il suit parallèlement des études à l’Université Laval en  journalisme et en cinéma. La passion de la restauration l’a mené à terminer un cours de cuisine à  l’I.T.H.Q. en 1998. En travaillant aux Caprices de Nicolas auprès de William Frachot et ensuite de Stélio Perombelon, il se retrouve dans l’équipe démarrant le Leméac. Ce fut le début d’une très belle aventure où il allait ouvrir de nombreux restaurants. Il reprit éventuellement le Cercle pour en faire ce qui est devenu le Cercle restaurant, bar et spectacle. Ensuite, il s’évade avec le groupe du Massif afin de créer les aires de restauration de l’Hôtel La Ferme où il y œuvre pendant près de trois ans. Poussé par les défis, il part à l’automne 2014 ouvrir le restaurant le Ciel ! à Québec, le restaurant tournant de l’Hôtel le Concorde. Ce qui définit le style de David Forbes est assurément son amour pour les produits et producteurs locaux, mais aussi sa façon simple de mettre en valeur les ingrédients d’une recette. C’est particulièrement le cas pour les carcasses d’animaux que les éleveurs ont normalement plus de difficulté à utiliser. On le reconnaît pour sa gourmandise des légumes en plus de son enthousiasme des grains et des céréales. Ainsi, sa cuisine simple, spontanée et directe est appréciée au quotidien!
Samedi 3 novembre | 19h Souper gala : Chocolat & Épices


MARIE-CHANTAL LEPAGE
MNBAQ – gastronomie signée Marie-Chantal Lepage

Marie-Chantal a débuté sa carrière à 16 ans comme autodidacte dans un restaurant de la région de l’Outaouais. Sa passion et sa détermination l’amènent ensuite à travailler auprès de grands chefs que ce soit à la table de Serge Bruyère ou encore au restaurant du Château Bonne Entente dans la région de Québec où elle devient sous-chef. Depuis 2015, elle est chef propriétaire de Gastronomie signé MC Lepage et est à la tête du Restaurant signé MC Lepage, Tempéra MC Lepage au Musée National des Beaux-Arts du Québec. Parmi les nombreux prix et distinctions qui jalonnent sa carrière, elle est lauréate du prix « Hommage à Rollande Desbois », Société des chefs, cuisiniers et pâtissiers du Québec (SCCPQ) 2017. En 2005, lauréate du prix « Hommage aux femmes en agroalimentaire » du Mapaq.  Marie-Chantal fut la première femme à être nommée Chef cuisinier national de l’année en 2000 de la SCCPQ.   
Samedi 3 novembre | 19h Souper gala : Chocolat & Épices


ARNAUD MARCHAND
Chez Boulay-bistro boréal

Arnaud Marchand est chef et copropriétaire du restaurant Chez Boulay-bistro boréal avec Jean-Luc Boulay depuis 2012. Ils se sont rencontrés lors de l’émission « Les Chefs » en 2010, compétition culinaire télévisée où il s’est rendu en finale. Arnaud est un jeune chef passionné et un entrepreneur déterminé et ambitieux. En 2015, il lance sa gamme de produits boréaux MQparAM, trois épices et quatre sauces à tartare, mettant en valeur les épices boréales issues de la cueillette. Ce chef met un point d’honneur à mettre de l’avant les produits du terroir et est fier ambassadeur d’Aliments Québec. De nombreux prix sont venus reconnaître son grand talent dont : Prix Chapeau Jeunes Restaurateurs 2015 de l’Association des Restaurateurs du Québec; Chef cuisinier de l’année 2015 de la Société des chefs, cuisiniers et pâtissiers du Québec – section région de Québec; Chef de l’année 2016 – volet national de la Société des chefs, cuisiniers et pâtissiers du Québec.
Samedi 3 novembre | 19h Souper gala : Chocolat & Épices


NANCY SAMSON
Chocolatière propriétaire, Chocolaterie Samson

À l’âge de 18 ans, Nancy Samson débutait son cours en pâtisserie, spécialisation : chocolaterie, glacerie et confiserie à l’ITHQ de Montréal. Parallèlement à son travail d’enseignement, elle poursuit ses études universitaires et se perfectionne en Europe et au Québec. Ceci lui vaudra une place au sein de l’équipe de la prestigieuse Académie de chocolat Cacao Barry où elle devient la seule femme en Amérique du Nord à avoir le titre d’Ambassadrice. En 2009, elle est nommée femme chef de l’année. Elle ouvre une première chocolaterie à Montréal où ses produits sont vendus dans les boulangeries Première Moisson.  Par la suite en 2015, elle fait l’acquisition d’une ancienne Banque Nationale datant de 1920 où elle ouvre sa première boutique sur la rue Champflour à Trois-Rivières.  Nancy ne cesse de se perfectionner parmi les plus grands dont Patrick Roger l’un des meilleurs chocolatiers au monde. En 2018, elle se voit attribuer le rôle d’Ambassadeur culinaire de l’érable du Québec. Nancy Samson, cette femme passionnée à l’âme chocolatière, s’implique également dans de nombreuses causes dont le « Noël du pauvre de Trois-Rivières ».
Samedi 3 novembre | 19h Souper gala : Chocolat & Épices

 

Les parTENAIRES

partenaires