CUISINE CINÉMA ET CONFIDENCE

Cuisine, Cinéma & Confidences est un festival de films qui se veut une ode à l’art culinaire et à ses artisans. Un évènement où le cinéma est un prétexte pour se régaler et réaliser l’importance de la nourriture dans notre quotidien. Un moment où on prend le temps de rencontrer, d’échanger, d’apprendre auprès de chefs, et de producteurs agricoles de la région de Charlevoix. Déguster les produits du terroir, réaliser tout le travail qu’il y a en arrière de la carotte dans notre assiette et surtout comprendre que la gastronomie est à la portée de tous.

 

Les fondateurs

 
IMG_0406 - Copy.JPG

LUCIE TREMBLAY

LUCIE TREMBLAY

DIRECTRICE ET ORGANISATRICE DU FESTIVAL

Lucie Tremblay débute sa carrière dans l’industrie du divertissement (Cirque du Soleil/Grand Orchestre du Splendid) comme productrice pour les arts de la scène. Son travail assouvit sa passion des voyages, cumulant tournée après tournée au Canada, aux États-Unis, en Europe, au Mexique et en Afrique du Nord. C’est à la fin des années 1990 qu’elle découvre le documentaire. Elle fonde Lowik Média en 2008 et s’investit corps et âme dans la vulgarisation des sciences et des problématiques sociales et environnementales. La collaboration étroite et respectueuse qu’elle établit avec les auteurs, réalisateurs, membres de l’équipe de production et partenaires financiers transcende grand et petit écran (France 2, Arte, Explora, Blue Ant, CTC, Canal D et Canal Vie). Passionnée, Lucie Tremblay a « ce petit je ne sais quoi » qui donne une valeur ajoutée à tout ce qu’elle touche. Sa feuille de route est longue : « Le Voyage d’une vie »/Maryse Chartrand, « Pax America »/Denis Delestrac, « Nou les écrivins »/Abraham Lifshtiz et Simon Trépanier, « Le Nez »/Kim Nguyen et bientôt, « Les dépossédés »/Mathieu Roy et Richard Brouillette. Si un peu de Charlevoix coule dans ses veines, ça lui vient de son père. Depuis 2017, c’est ici qu’elle poursuit sa carrière de productrice documentaire et réfléchit aux projets à naitre tout en contribuant à la vitalité culturelle de son lieu d’adoption. Combinant ses passions pour le cinéma et la bouffe, le festival Cuisine, Cinéma & Confidences est né de son imaginaire débridé.

 

JEAN SOULARD

Après ses études à l’école communale, il entre en 1996 à l’École hôtelière de Saumur où, durant trois ans, il apprend les bases de la cuisine. Il en sort finaliste avec le titre du « Meilleur apprenti-cuisinier de France. Sa carrière professionnelle l’emmène autour du monde. D’abord en France, dans des maisons étoilées telles que l’Auberge du Père Bise, à Talloires, ou le restaurant Maison Prunier, à Londres. Ensuite, en Suisse et en Angleterre dans des palaces, puis chez Hilton International pour une longue période. En 1975, il travaille pour le Reine Elizabeth à Montréal, puis pour l’Éperlan à Québec. En 1976, il quitte le Canada pour l’Asie, où il devient directeur au Guam Hilton. Quelques années plus tard, il part pour Tokyo, Hong Kong et Manille, où il se familiarise avec les différentes cuisines et cultures. En 1979, il revient à Québec et s’y installe pour de bon. D’abord avec le Québec Hilton et le Centre des Congrès jusqu’en 1993. Par la suite il a exercé sa profession pendant plus de 20 ans au prestigieux Château Frontenac. Parmi ses titres de gloire figure la grande distinction de « Maître cuisinier de France ».

thumbnail_Jean_Soulard-006_copie-1.jpg

Jean Soulard

PORTE-PAROLE

CHRISTIAN BÉGIN

Artiste aux multiples facettes, Christian Bégin pratique son métier depuis 1986, tant sur la scène qu’à la télé et au cinéma, comme comédien, auteur et animateur.  À la télévision en tant que comédien, il a été, entre autres, de la distribution des séries Trauma, où il incarnait le docteur David Roche, Rumeurs, dans le rôle de Pierre-Paul – qui lui a valu trois prix Gémeaux dans la catégorie «Meilleure interprétation dans un rôle de soutien dans une comédie» –, Vice caché et plusieurs autres. 

En animation, il a fait ses débuts dans l’émission jeunesse Télé-Pirate (1990-1995), pour laquelle il a obtenu un premier prix Gémeaux dans la catégorie «Meilleure animation, émission jeunesse». En 2005 et en 2006, il a été l’animateur du Gala excellence La Presse, pour lequel il a aussi participé au concept et à l’écriture des textes. De plus, il a animé l’audacieuse émission de variétés Bar ouvert à Télé-Québec. Depuis 2007, toujours à Télé-Québec, il est à la barre de Curieux Bégin, dont il est aussi le concepteur. En 2013, toujours pour Curieux Bégin, il a remporté le prix Gémeaux de la meilleure animation pour une émission de services, un magazine ou une émission culturelle. À partir de 2017, Christian a commencé à animer le talk-show Y’a du monde à messe à Télé-Québec.  Professeur pendant plusieurs années à l’École nationale de l’humour, il a également signé les one man shows Que reste-t-il de mes amours?, créé en 1990, et I’ve Got A Crush On You ou J’ai une orangeade sur toi. Les deux ont reçu des accueils critiques et publics unanimes et enthousiastes. 

Il a également signé la mise en scène des spectacles Histoires vraies de Martin Matte, Tolérance zéro de Maxim Martin et Soulever des Cornéliu de Jean-Thomas Jobin. Christian Bégin est aussi très présent sur la scène théâtrale. Avec Les Éternels Pigistes, une compagnie de création dont il est l’un des membres fondateurs, il a écrit les pièces Pis…?!, Après moi… et Pourquoi tu pleures…?, jouées plusieurs fois à Montréal et en tournée au Québec et au Canada avec un succès enthousiasmant. Sa pièce Après moi… a été traduite en anglais et a remporté plusieurs prix lors de sa conception à Vancouver. Pourquoi tu pleures…? a été à l’affiche du Théâtre du Nouveau Monde en novembre 2016. Ses quatre pièces ont été publiées chez Dramaturges Éditeur. Au sein des Éternels Pigistes, il était aussi de la distribution de Quelques humains, Le rire de la mer, Mille feuilles et La mort des Éternels.  De plus, il a écrit, Circus Minimus, mise en scène par Dominic Champagne et créée au Théâtre d’Aujourd’hui en 2004. Comme interprète, il a été de La société des loisirs (rôle qui lui a valu le Masque d’interprétation en 2004), Le prénom, Clôture de l’amour et dans plus de 30 autres productions. 

Au cinéma, il a joué dans La loi du cochon, Nez rouge et Cadavres, du réalisateur Érik Canuel, Le collectionneur, de Jean Beaudin, Ma Fille, mon ange, d’Alexis Durand-Brault, Surviving My Mother d’Émile Gaudreault et L’âge des ténèbres de Denys Arcand. 2016 et 2017 sont pour lui des années fastes puisqu’il a été de la distribution des films: 9, le film de Stéphane E Roy, Le problème d’infiltration de Robert Morin et de La chasse au collet de Steve Kerr.
                                                                                                       Photo:   Monic Richard

CBegin.jpg
 

Les chefs

 

Le comité aviseur

Stephane profile pic.jpg
VINCENT_GREGOIRE_0416 - Copy[1].jpg

Stéphane Cardin

Stéphane Cardin possède plus de 20 années d’expérience dans le secteur du cinéma et de la télévision. Depuis son arrivée au sein de l’organisme en juin 2006, il maintient un dialogue continu avec les divers intervenants de l’industrie et du gouvernement, y compris les bailleurs de fonds publics et privés du FMC, en plus de diriger la conception des politiques et des programmes, et de solidifier le rôle du FMC au sein de l’industrie. Auparavant, M. Cardin a occupé le poste de directeur général de l’aide fiscale à la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC), l’agence québécoise de financement en culture, où il a également été membre du comité de direction. Il avait œuvré au sein du Bureau de certification des produits audiovisuels canadiens et de l’Australian Broadcasting Corporation. M. Cardin est titulaire d’un diplôme en communication de l’Université Concordia et d’un baccalauréat en commerce de l’Université McGill.


2015.03.7653_ONF_POR_5379W.jpg

Michelle van Beusekom

À titre de directrice exécutive de la programmation et de la production au Programme anglais de l’Office national du film, Michelle van Beusekom encadre la direction du contenu et de la création, l’exploitation et les finances de six studios de production d’un océan à l’autre. Le Programme anglais de l’ONF a toujours une centaine de projets en production et lance chaque année environ 35 oeuvres : documentaires, animations et productions interactives destinées aux nouvelles plateformes. Michelle est entrée à l’ONF en 2006 comme directrice générale adjointe du Programme anglais. Elle a été directrice générale intérimaire du Programme à deux reprises, soit de septembre 2012 à février 2013, puis de février 2014 à mars 2015. Elle a participé à la mise sur pied du premier studio de production interactive de l’ONF en 2008. L’année précédente, elle avait produit L’art du réel : le cinéma documentaire, un long métrage sélectionné aux prix Gemini. Elle a de plus participé à la conception du projet Ici, Chez soi (2012) et assuré la programmation de son contenu. Enfin, elle a produit l’œuvre interactive Une histoire du cinéma – 61 portraits vivants (2014). Avant d’entrer à l’ONF, Michelle a été directrice du Développement des émissions à la CBC, à Montréal, où elle a élaboré, commandé et acquis un vaste éventail de contenus (documentaires, courts métrages de fiction, comédies, arts du spectacle, jeunesse) pour le réseau, ce qui l’a amenée à travailler avec des producteurs indépendants du Québec et de l’Ontario. Durant cette période, elle a collaboré étroitement avec l’Independent Documentary Unit de CBC en supervisant le développement et la production de projets documentaires sélectionnés. Elle a aussi été chef de la production pour le Women’s Television Network. De 2000 à 2002, elle a coprogrammé Planet in Focus, le festival international de film et de vidéo sur l’environnement de Toronto. Michelle croit fermement au rôle et aux possibilités des médias publics. Elle est titulaire d’une maîtrise en pensée sociale et politique et parle l’anglais, l’espagnol, le français et le portugais.


JR 2017 Badge Picture[1].jpg

Vincent Grégoire

Vincent réalise sa vie tel un récit de voyage et parcours les expériences influencé par les plus beaux films de son répertoire cinématographique.

Grâce à son implication dans la communauté, ses projets vidéos en tant que réalisateur, son engagement pour le tourisme de la région, par son poste de concierge au Germain Charlevoix, et par la centaine de projections de films extérieures dans les magnifiques décors charlevoisiens présentées en tant que président des Filmanthropes, il est un de nos fiers ambassadeurs.


IMG_3260.jpg.jpeg

Diane Laberge

Curieuse, voyageuse et amoureuse de nature, Diane Laberge est une professionnelle des communications (ex-Cirque du Soleil, Astral, Massif de Charlevoix) spécialisée en culture, tourisme et art de vivre. De la publicité aux relations publiques en passant par l’idéation et la rédaction, son parcours est riche d’expériences où se marient passion et résultats. Depuis 10 ans, elle prête sa plume à de nombreux magazines ainsi qu’à de grandes sociétés qui ont envie de dire, autrement.

www.dianelaberge.com


21849080_10155638781529449_879041370_n.jpg

Cathy Martin

D’origine alsacienne, a parcouru le monde durant une dizaine d’années pour finalement trouver sa terre d’inspiration à Baie Saint-Paul. Installée depuis 23 ans, elle savoure les beautés et plaisirs que la vie charlevoisienne offre avec générosité. Directrice du festival de peinture « Rêves d’automne », depuis 14 ans, elle baigne dans le monde des Arts avec aisance et créativité. Dominée par une joie de vivre contagieuse, elle s’implique avec enthousiasme et énergie dans le développement culturel de la région.


Jan Rofekamp


Jan Rofekamp, président-fondateur de Films Transit est un chef de file mondial dans la distribution et mise en marché de documentaires internationaux que ce soit dans le secteur des Arts et Culture et Société et Politique. Plusieurs des films représentés par Jan ont trouvé leur place parmi les festivals les plus prestigieux tel que Sundance, Berlin, TIFF, IDFA et a récolté de nombreux prix. Jan Rofekamp agit également à titre de producteur exécutif de documentaires. Ses dernières productions « Something better to come » et « Sugar Coated », récipiendiaires du prix spécial du Jury à IDFA.

Jan siège sur le conseil d’administration de l’EDN, fait partie du comité aviseur international de IDFA et il est à la tête du Documentary Campus Masterschool basé à Berlin.

 

Les parTENAIRES